ÉLIMINER LE VHC.

La pandémie d’hépatite virale pèse lourdement sur les vies humaines, les populations et les systèmes de santé. En 2013, l’hépatite virale était la 7ᵉ cause de mortalité dans le monde. Elle serait responsable de 1,4 million de décès par an dus aux infections aiguës ainsi qu’aux cancers du foie et aux cirrhoses liés aux hépatites – un chiffre comparable à ceux du VIH et de la tuberculose. Sur ce nombre, environ 48 % sont imputables au virus de l’hépatite C. ⁽¹⁾

C’est ainsi qu’a été développée une stratégie internationale de lutte contre l’hépatite C en vue de son élimination. ⁽¹⁾


Les objectifs d’élimination.

L’élimination est définie comme une diminution de 90 % des nouvelles infections, associée à une réduction de la mortalité liée au VHC de 65 %. ⁽¹⁾

L’Organisation Mondiale de la Santé a fixé cet objectif pour 2030. ⁽²⁾

L’AFEF (Association Française pour Étude du Foie) vise à obtenir le plus rapidement possible l’élimination de l’infection par le virus de l’hépatite C en France, si possible avant 2025. ⁽²⁾


Élimination dans le monde.

  • En 2015, selon l’OMS, seulement 20% des personnes infectées auraient été diagnostiquées dans le monde, soit 14 millions de personnes. ⁽³⁾
  • Et seule une petite fraction de ces patients aurait été traitée : en 2015, seulement 7,4% des patients diagnostiqués avec une infection chronique de l’hépatite C auraient commencé un traitement (1,1 million). ⁽³⁾

  • Des stratégies nationales ont été adoptées dans de nombreux pays en vue de l’élimination, mais certains pays rencontrent des barrières, particulièrement sur l’accès au dépistage et au traitement. ⁽³⁾

Oú en est-on ?
  • À la fin de l’année 2017, seuls 12 pays étaient susceptibles d’atteindre l’objectif d’élimination de l’hépatite C : Australie, Égypte, France, Géorgie, Islande, Italie, Japon, Mongolie, Pays-Bas, Espagne, Suisse et Grande-Bretagne. ⁽³⁾

Élimination en France.

Baromètre de l’hépatite C
Nombre de patients guéris en France depuis la mise à disposition des AAD ⁽⁵⁾

  • Aujourd’hui en France, près d’un sujet sur 2 ne sait pas qu’il est infecté par le virus de
    l’hépatite C. ⁽⁴⁾
  • Afin d’atteindre l’objectif d’élimination en France, on parle de micro-elimination = c’est l’élimination du VHC dans des populations ciblées à haut risque : usagers de drogue, migrants, prisonniers, patients co-infectés avec le VIH, patients avec troubles psychiatriques. ⁽⁴⁾

OMS : Organisation mondiale de la santé ; VHC : Virus de l’hépatite C ; VIH : Virus de l’immunodéficience humaine.

Références :

  1. OMS. Stratégie mondiale du secteur de la santé contre l’hépatite virale 2016-2021 vers l’élimination de l’hépatite virale. Juin 2016.
  2. AFEF. Recommandations AFEF pour l’élimination de l’infection par le virus de l’hépatite C en France. Mars 2018.
  3. Kåberg M, et al. Hepatitis C elimination – Macro-elimination. Liver International. 2020;40(Suppl. 1):61–66.
  4. Hollande C, et al. Micro-elimination of hepatitis C virus. Liver Int 2020 Feb;40 Suppl 1:67-71. doi: 10.1111/liv.14363.
  5. SOS hépatites. Hépatite C : Sous la barre des 100 000 ! Communiqué de presse du 4 juillet 2019.
  6. Dessauce C, et al. Les antiviraux à action directe dans le traitement de l’hépatite C chronique : retour sur quatre ans de prise en charge par l’assurance maladie (janvier 2014-décembre 2017). Journée nationale de lutte contre les hépatites 2019./ BEH 24-25 septembre 2019.